Archives mensuelles : avril 2022

Colloque

8-9 avril 2022, ENS de Lyon

Laboratoire junior « Raconter l’habiter / Wohnen erzählen » (HaWo)

Faire face aux crises de l’habitat en France et en Allemagne de la fin du XIXe siècle à nos jours

Nous organisons les 8 et 9 avril 2022 un premier colloque dans le cadre de notre laboratoire junior « Raconter l’habiter / Wohnen erzählen ».

Pour ce colloque, nous avons choisi de placer la crise de l’habitat au centre de nos réflexions, dans une perspective interdisciplinaire, diachronique et franco-allemande. L’objectif est de penser les réponses aux crises de l’habitat à travers différentes disciplines et différentes époques.

Ces réponses seront abordées d’un point de vue chronologique, sous l’angle de différents événements et processus ayant entraîné des crises de l’habitat :

– l’ère de l’industrialisation au XIXe siècle

– la dépression économique dans les années 1930

– les destructions liées à la Seconde Guerre mondiale

– les crises actuelles et à venir (crises migratoires, écologiques, sanitaires, sociales)

Les disciplines représentées seront les études littéraires, les études germaniques, la géographie, les études cinématographiques, l’histoire. La première journée du colloque s’achèvera avec la projection d’un film, Les Nuits de la pleine lune (1984) d’Éric Rohmer, au Théâtre Kantor.

Nous remercions chaleureusement les chercheuses et chercheurs invité.e.s pour leur venue, ainsi que les différents organismes et institutions qui financent ou participent à l’organisation de ce colloque : l’ENS de Lyon, l’Université Goethe de Francfort-sur-le-Main, l’Université de la Sorbonne, l’IHRIM, l’EA REIGENN et l’ED 3LA, l’IFRA. Nous adressons également nos remerciements à l’INA (délégation centre-est) pour la mise à disposition d’archives issues de chaînes de télévision publiques françaises.

Programme

Vendredi, 8 avril 2022

ENS de Lyon, site Descartes, salle D2 110

Séance introductive

9h20-9h30
Discours d’introduction

9h30-10h
Conférence inaugurale
Ludovic Falaix (MCF, Université de Clermont-Ferrand)
Être habité pour demeurer vivant : éloge d’une géographie à fleur de peau

Séance I : Habiter face à l’urbanisation de la fin du XIXe siècle

10h-10h30
Haris Mrkaljevic (ENS de Lyon)
Berlin, métropole impériale : accueillir les députés du Reichstag en pleine crise du logement (1871-1918)

Pause (15min)

Séance II : Solutions à la crise dans les années 30 et nouvelles formes d’habiter : vivre en périphérie

10h45-11h15
Dr Aurore Peyroles (Universität Regensburg)
Pavillons anti-maisons et lotissements anti-villes : de la difficulté à habiter le monde à travers quelques représentations romanesques de la banlieue parisienne (1920-1950)

11h15-11h45
Peirou Chu (ENS de Lyon)
Les logements sociaux dans les métropoles allemandes de l’entre-deux-guerres : la femme comme créatrice

Pause de midi

Séance III : Solutions aux crises du logement après la Deuxième Guerre mondiale

13h30-14h
Jeanne Yapaudjian (Sorbonne Université)
Portraits de femmes et critique de la vie quotidienne dans le grand ensemble à Berlin-Ouest dans des films d’Elfi Mikesch et de Helga Reidemeister

14h-14h45
Maylis Bonetti, Camille Boureau, Fiona Duboz, Suzanne Renou, Anna Schulze, Camille Volle (ENS de Lyon)
Le squat, une des réponses à la crise de l’habitat en Allemagne ? Regards français au prisme des archives de l’INA

Pause (15min)

15h-17h
Crise de l’habiter et villes nouvelles de la région parisienne
Projection au Théâtre Kantor des Nuits de la pleine lune (1984), film d’Éric Rohmer
(durée du film : 105min)

Samedi, 9 avril 2022

ENS de Lyon, site Monod, salle R117

10h-10h30
Aurore Nicolas (Goethe-Universität Frankfurt)
Les limites de l’habitable en situation coloniale : l’exemple de l’Indochine dans Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras

10h30-11h
Viviana Macaluso (Goethe-Universität Frankfurt)
« Tout dire aux maisons » – L’habitat du poète-manœuvre Thierry Metz

Pause (15min)

11h15-11h45
Dr Frank Estelmann (Priv. Doz., Goethe-Universität Frankfurt)
L’incontournable HLM dans l’œuvre d’Abd Al Malik

Pause de midi

13h-13h30
Melanie Schneider (Goethe-Universität Frankfurt)
La voiture comme dernier refuge – Représentations de la précarité du logement dans Derrière les panneaux il y a des hommes (2015) de Joseph Incardona, Théodore Wåldo – Le journal d’un vagabond (2018) de Frédéric Darie et Aires (2020) de Marcus Malte

13h30-14h
Michelle Stork (Goethe-Universität Frankfurt)
Nomadland: In pursuit of Home and Community on the Road

14h-14h30
Conclusion et discussion finale